AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19
AuteurMessage
Horn
Pizza Pie


Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 28/05/2011

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Mar 30 Aoû - 20:13

Suite au visionnage de la série, Game of Thrones (que, soit dit en passant, j'ai adoré!), je me suis mise aux bouquins, et j'ai fini le tome 1 de " Le trône de fer".
Et c'est d'ENFER, j'aime j'aime j'aime, même si la traduction est vraiment lourde quelque fois, l'univers est si bien retranscris ! Les personnages sont excellents, profonds ! Une oeuvre de très bonne qualité, vraiment !
Le tome 2 m'attend sagement Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazélie
Kombucha Mushroom


Féminin Nombre de messages : 1371
Age : 23
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Mer 2 Nov - 19:26

Si vous voulez déprimez ou détester encore plus le monde humain, je vous conseille de lire "Gaza, articles pour Haaretz, 2006-2009", du journaliste israélien Gideon Levy. Tout le long, j'ai eu de la colère, du désespoir, envie de vomir et de pleurer.

Pour tout dire, je ne savais pas grand chose au sujet du conflit israélo-palestinien, je n'avais donc aucun parti pris. Au fil de ma lecture, j'ai été horrifié de découvrir l'état d'esprit israélien. Comment un peuple qui a vécu l'horreur, peut-il l'infliger à son tour à un autre peuple ?! Evil or Very Mad Les habitants de Gaza (au nombre d'un millions et demi) sont retenus prisonniers d'une misère absolue, affamés, massacrés, traités comme des sous-merde. Plus d'eau saine, plus d’électricité, des ordures partout, des hôpitaux, les écoles et les habitations détruites. On apprend aux peuples israéliens que la vie d'un Palestinien n'a aucune valeur. Ils sont victimes d'une propagande qui les a rendu totalement indifférents face au désarrois de leurs voisins. Et même pire, ils trouvent ça juste. Ils voient l'armée israélienne la plus morale du monde. Pourtant, elle exécute des massacres de masse, sur toute la population sans exception, même les enfants et femmes enceintes. Ça vous rappelle pas quelque chose?

"Je suis un « bon garçon » typique de Tel Aviv, un produit banal du système éducatif israélien. Je ne viens pas d’une famille engagée et j’ai fait mon service militaire quand j’ai eu l’âge. J’ai même fait pire que ça : j’ai travaillé pour Shimon Perès pendant quatre ans... Pendant tout ce temps, on m’a dit que les Arabes étaient mauvais et cherchaient à nous détruire, qu’Israël était David et faisait face au Goliath Arabe. J’ai écouté Golda Meir quand elle disait qu’après la Shoah, les Israéliens pouvaient tout se permettre. J’aurais dû rester dans cet état d’esprit, normalement. Mais voilà, je suis allé dans les territoires palestiniens, j’y ai rencontré des gens, et j’ai évolué du tout au tout. Depuis 25 ans j’essaye de raconter au peuple israélien une histoire qu’il ne veut pas entendre."

L’homme qui parle ce soir et décrit ainsi son parcours s’appelle Gideon Levy. Israélien, il est journaliste à Haaretz, unique grand quotidien du pays à laisser s’exprimer des voix discordantes sur la question palestinienne. Le dernier sanctuaire d’une presse qui a abdiqué toute velléité de discours critique pour servir la soupe au gouvernement et à Tsahal. Il y tient une chronique hebdomadaire intitulée « Twilight Zone » (Zone d’ombre). Par ses papiers aussi limpides que glaçants, il tente de sortir la population israélienne de son apathie et de son indifférence au sort des territoires occupés. Avec sa confrère Amira Haas, il fait partie des rares Justes à ne pas baisser les bras devant l’horreur, à tenter de stopper cette machine de guerre qui toujours se relance. Tâche ingrate : "Ce supplice de Sisyphe que nous nous étions imposé pendant des années – couvrir l’occupation israélienne pour le lecteur israélien qui ne veut rien savoir, rien voir, rien entendre.", écrit-il. "Le sang des enfants tués à Gaza est sur nos mains et non sur celles du Hamas, et nous ne pourrons jamais échapper à cette responsabilité."
" J'aime Gaza ", écrit Gideon Levy dans sa préface pour les lecteurs français. Les articles ici réunis sont à la fois un plaidoyer et un réquisitoire, et aussi une raison de se réconcilier avec le journalisme.



J'ai lu le scénario d'une tragédie. La tragédie humaine. Tout était insoutenable, parce que tout est vrai. Le monde humain est absurde, je m'en rends compte de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sordiahl
Sweet Dany


Féminin Nombre de messages : 605
Age : 21
Localisation : Strasbourg (67)
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Mer 2 Nov - 20:11

Et mon prof' d'histoire qui nous dit, sans aucune pitié : "Si les palestiniens sont dans cette merde actuellement, c'est de leur faute".
Comment avoir de l’intérêt pour un cours d'histoire avec un prof comme ça....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evolution-photographie.e-monsite.com/
Nazélie
Kombucha Mushroom


Féminin Nombre de messages : 1371
Age : 23
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Mer 2 Nov - 20:19

Même s'il avait eu raison, un prof (d'histoire qui plus est) n'a pas le droit de dire ce genre de choses, c'est grave n'empêche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sordiahl
Sweet Dany


Féminin Nombre de messages : 605
Age : 21
Localisation : Strasbourg (67)
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Mer 2 Nov - 20:31

Il anti-communiste aussi et descend les chinois comme de la merde. Enfin bon, y a des propos qu'il ferait mieux de garder pour lui, mais c'est pas le sujet. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evolution-photographie.e-monsite.com/
dolly parton
Choking Chick


Féminin Nombre de messages : 397
Age : 34
Localisation : Avaricum
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Mer 2 Nov - 20:33

J'étais tombé sur un extrait de ce livre il y a quelques temps, mais j'avoue avoir passé mon chemin devant la dureté du peu que j'en ai lu.

Nazélie a écrit:
Le monde humain est absurde, je m'en rends compte de plus en plus.

Le pire, c'est que plus on vieilli, plus on le trouve absurde, ce monde. Et on ne peut malheureusement rien y faire, sauf se sentir impuissant face à tout ça, et ça fout les boules! Evil or Very Mad


En ce qui me concerne, je suis sur le point de finir le premier tome de "Louis XIV" de Max Gallo. (je suis une "fan" de l'histoire de France)
L'approche n'est pas aussi historique que ce que j'aurais souhaité, mais il reste bien écrit et très intéressant, malgré qu'il aborde en grande partie les baiseries du roi. Hâte de commencer le 2ème tome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazélie
Kombucha Mushroom


Féminin Nombre de messages : 1371
Age : 23
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Mer 2 Nov - 20:39

Ah, bein dans le genre historique, je suis en train de lire le Tome 2 (1945-1973) de la série "Histoire du XXe siècle", de Berstein et Milza. J'ai aussi les 3 et 4, mais j'pense que celui-ci est une des clés de la compréhension de notre monde actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Downer
Troll


Nombre de messages : 3387
Age : 24
Localisation : Ici, là, et là.
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Mer 2 Nov - 21:24

Ah, la conflit Israelo-Palestinien... Il y en a des choses à dire sur le sujet.
Vous saviez, par exemple, que des gens comme Patrick Bruel ou Arthur envoient beaucoup d'argent pour financer l'armée Israélienne?
Il y aussi le fait qu'à la télévision, aux infos, les Israéliens sont présentés comme des victimes (vous avez vu tout le cinéma fait avec la libération du soldat Israélien...?) pour des raisons que je n'évoquerait pas sur un forum (MP si ça vous intéresse).
Et dire que tout ces morts, ces massacres, sont dus aux États-Unis, qui se donnés le droit de donner un pays qui appartenait déjà à un peuple, à un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bulot
mushroomAtomik


Masculin Nombre de messages : 8741
Age : 27
Localisation : 77
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Jeu 3 Nov - 8:17

Downer a écrit:
Arthur envoient beaucoup d'argent pour financer l'armée Israélienne?

batte
Je vais porter plainte pour diffamation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sspock'
Kombucha Mushroom


Masculin Nombre de messages : 1630
Age : 31
Localisation : Nice - Clermont - Hollande - Paris - Aix
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Jeu 3 Nov - 8:50

Downer a écrit:
Et dire que tout ces morts, ces massacres, sont dus aux États-Unis, qui se donnés le droit de donner un pays qui appartenait déjà à un peuple, à un autre.

Révise ton histoire Downer, c'est l'ONU qui a partagé la Palestine, avec l'aval des britanniques et des français. D'ailleurs, avant 1948, il n'existait pas d’État Palestinien. C'était un protectorat britannique. A noter aussi que le peuple hébreu a toujours vécu dans cette région en cohabitation avec le peuple arabe.

Cependant, cela n'excuse pas les velléités colonialiste de l’État Israélien, poussés par une frange juive extrémiste. Ni les attaques palestinienne par leur extrémistes. De nouvelles frontières ont été établies en 1967, et accepté par l’État Palestinien. Il est important de respecter cette accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Downer
Troll


Nombre de messages : 3387
Age : 24
Localisation : Ici, là, et là.
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Jeu 3 Nov - 9:04

Citation :
Je vais porter plainte pour diffamation !

Ah ah. Crapule!

Citation :
Révise ton histoire Downer, c'est l'ONU qui a partagé la Palestine, avec l'aval des britanniques et des français. D'ailleurs, avant 1948, il n'existait pas d’État Palestinien. C'était un protectorat britannique. A noter aussi que le peuple hébreu a toujours vécu dans cette région en cohabitation avec le peuple arabe.

Ah, oui, au temps pour moi. J'ai surtout retenu l'ingérence que l'organisation à l'origine de cette ingérence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuss
Kombucha Mushroom


Masculin Nombre de messages : 1623
Age : 38
Localisation : 49
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Jeu 3 Nov - 12:54

Je viens de terminer le Hors Série de Géo Histoire "la France sous l'occupation" qui est très bien fait et montre la difficulté et l'ambiguité de la situation à l'époque : tous collabos ou tous résistants, dans la majeur partie ni l'un ni l'autre!!!

Ca donne le froid dans le dos (femmes tondues parce qu'amoureuses de soldats allemands, personnes qui profitaient de la situation pour faire du pognon (trafique de bouffe, dénonciation de juifs), le gouvernement de Pétain qui à accentué la solution finale...)

Je le conseil aux férus d'histoire mais aussi à ceux qui sont tout simplement curieux!!

Dans le sujet : qui à vu Apocalypse Hitler, la semaine dernière sur France 2??? On découvre qu'il aurait du ne jamais arriver au pouvoir, mais qu'il était tellement déterminé, qu'il a réussi à "convertir" des gens pas du tout extrémistes à la base!!

Citation :
Cependant, cela n'excuse pas les velléités colonialiste de l’État Israélien, poussés par une frange juive extrémiste. Ni les attaques palestinienne par leur extrémistes. De nouvelles frontières ont été établies en 1967, et accepté par l’État Palestinien. Il est important de respecter cette accord.

Tu as raison, de toute façon, il faut condamner toute forme d'extrémisme : saccage d'un journal satirique (pour ne pas le nommer Charly Hebdo), condamnation d'Israël pour l'acceptation de la Palestine à l'Unesco (accelération des chantiers de colonisations), Marine qui cherche à se faire une stature internationale aux US...

C'est vrai que la période que nous vivons n'est pas la plus joyeuse et réjouissante que l'on a pu connaître, mais c'est en restant vigilant, en lisant (raccord avec ce topic!!!), en discutant, en voyageant que l'on peut contribuer à améliorer les choses à un petit niveau pour certains, et peut être à un niveau supérieur pour d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fox
Die like a motherfucker


Masculin Nombre de messages : 3242
Age : 25
Localisation : 83
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Jeu 3 Nov - 13:06

Kyuss49 a écrit:

Dans le sujet : qui à vu Apocalypse Hitler, la semaine dernière sur France 2??? On découvre qu'il aurait du ne jamais arriver au pouvoir, mais qu'il était tellement déterminé, qu'il a réussi à "convertir" des gens pas du tout extrémistes à la base!!

J'ai regardé, je connaissais plus moins l'histoire et son ascension, mais là c'était vraiment détaillé et ça permet de comprendre beaucoup mieux le personnage et les points clefs qui peuvent parfois rester obscur. Par exemple, je savais qu'il avait écrit Mein Kampf en prison, sauf quand tu vois le doc, en fait la prison, ça relève plus de la maison de campagne paisible que des minuscules cellules pourries.
En plus, c'est vraiment "agréable" a regarder, explications clairs et images en couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dolly parton
Choking Chick


Féminin Nombre de messages : 397
Age : 34
Localisation : Avaricum
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Jeu 3 Nov - 14:51

Vu aussi!! Ainsi que tous les autres épisodes d'Apocalypse sur la 2nde guerre mondiale.

C'était vraiment très bien (pas le bonhomme en lui même hein, lui me foutrait plus la gerbe!!), bien expliqué et très instructif.
C'était quand même hard à regarder, il y a eu des passages ou c'était dure de suivre sans avoir une boule au ventre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazélie
Kombucha Mushroom


Féminin Nombre de messages : 1371
Age : 23
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Ven 4 Nov - 16:13

Ah j'ai découvert Charlie* Hebdo cette année, c'est très bien foutu.

Ah mince je regarde jamais France 2 (enfin j'regarde presque jamais la télé t'façon sauf pour des séries) ils ont de bons docu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dolly parton
Choking Chick


Féminin Nombre de messages : 397
Age : 34
Localisation : Avaricum
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Ven 4 Nov - 17:36

Fr2 moi je regarde uniquement quand il y a des docu sur la guerre, et ils sont, dans l'ensemble, pas mal foutu. En particulier toute la série des "Apocalypse"

Donc oui, pour ma part, je dirais qu'ils ont de bons docu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stoof
Petit merdeux


Masculin Nombre de messages : 4140
Age : 26
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Ven 4 Nov - 21:53

La quasi totalité des docu qui passent sur la 2 (et Fr4/5 et Arte) sont vraiment cools, j'ai rarement été déçu. Et ouais, Apocalypse l'autre coup, c'était vraiment intéressent

_________________
Very few will survive this age of elimination, economic devastation, ecological complete annihilation. Yet, we are here, it is our choice, it is our place, it is our home, it is our own stupidity that leads us into war. It is our own ignorance that allows our leaders to go to war over oil, over religion. It is us, we are the reason for death, we are the reason for the end of the world, we are the reason for all this ignorance and stupidity.

Serj Tankian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vizafrance.fr
fox
Die like a motherfucker


Masculin Nombre de messages : 3242
Age : 25
Localisation : 83
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Jeu 8 Déc - 13:02

Récemment je me suis acheté This is a Call : The life and times of Dave Grohl
La biographie de Dave Fucking Grohl sorti le mois dernier, c'est une biographie autorisée comme on dit, pas des bouts d'interviews et des infos wikipédia, l'auteur s'est entretenu avec lui.
Et en anglais s'il vous plait ! 400 pages d'anglais ça peut pas faire de mal Razz


PS : Ce mec est un Dieu Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuss
Kombucha Mushroom


Masculin Nombre de messages : 1623
Age : 38
Localisation : 49
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Jeu 8 Déc - 13:24

Cela doit être intéressant!!

Moi je viens de terminer le 3eme Millenium (j'étais à la bourre!!! Depuis le temps que c'est sorti!!!). J'ai bien trippé, bien rentré dedans!!!
J'enchaine avec Life de Keith : Ce Mec est un Dieu (de la défonce....) Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazélie
Kombucha Mushroom


Féminin Nombre de messages : 1371
Age : 23
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Lun 19 Déc - 15:37

- Autoportrait de l'auteur en coureur de fond par Haruki Murakami
Journal, essai autobiographique, éloge de la course à pied, au fil de confidences inédites, Haruki Murakami se dévoile et nous livre une méditation lumineuse sur ce bipède en quête de vérité qu'est l'homme...
Le 1er avril 1978, Murakami décide de vendre son club de jazz pour écrire un roman. Assis à sa table, il fume soixante cigarettes par jour et commence à prendre du poids. S'impose alors la nécessité d'une discipline et de la pratique intensive de la course à pied.
Ténacité, capacité de concentration et talent : telles sont les qualités requises d'un romancier. La course à pied lui permet de cultiver sa patience, sa persévérance. Courir devient une métaphore de son travail d'écrivain.
Courir est aussi un moyen de mieux se connaître, de découvrir sa véritable nature. On se met à l'épreuve de la douleur, on surmonte la souffrance. Corps et esprit sont intrinsèquement liés.
Murakami court. Dix kilomètres par jour, six jours par semaine, un marathon par an. Il court en écoutant du rock, pour faire le vide, sans penser à la ligne d'arrivée. Comme la vie, la course ne tire pas son sens de la fin inéluctable qui lui est fixée...

-> J'ai beaucoup aimé. Le style est bref et efficace. Les pensées philosophiques ne sont ni lourdes ni prétentieuses, mais habilement placée entre deux sprints sur un fond sonore des Red Hot. L'auteur a bon gout. Parfois un peu trop répétitif, mais se lit vite. 8/10



- Considérations sur le malheur arabe par Samir Kassir
Il n'est pas facile d'être arabe de nos jours. Où que l'on se tourne, du Golfe à l'Océan, le tableau paraît sombre, et plus encore quand on le compare à d'autres régions du monde, y compris les plus démunies. Pourtant, ce "malheur" n'a pas toujours été. En plus de l'âge d'or de la civilisation arabo-musulmane, il y eut un temps guère lointain où les Arabes, redevenus acteurs de leur histoire, pouvaient se projeter avec optimisme dans l'avenir. Comment en est-on arrivé au marasme actuel ? Comment est-on parvenu à faire croire aux Arabes qu'ils n'ont d'autre avenir que celui que leur destine un millénarisme morbide ? Comment a-t-on pu déconsidérer une culture vivante pour communier dans le culte du malheur et de la mort ? A ces questions qui tourmentent beaucoup d'Arabes, l'auteur cherche à apporter des réponses à la fois nuancées et originales. Revisitant l'histoire contemporaine, il remet en perspective l'irruption de la modernité en terre arabe et la faveur qu'elle reçut. Loin de se focaliser sur les élites, il montre l'ampleur des mutations qui ont bouleversé le temps social, au moins jusqu'au début des années 1970. Sans prétendre proposer une recette miracle pour sortir du malheur, Samir Kassir en montre la possibilité en soulignant que rien, et notamment leur héritage culturel, ne devrait empêcher les Arabes d'être de nouveau les sujets de leur propre histoire.

-> Court et instructif. (mais dans un français très soutenu, faut s'accrocher lol) Je pense que pour une génération perdue entre néocolonialisme, terrorisme, conflits des religions, des identités, il est essentiel de connaître le passé et le pourquoi du comment, pour éviter de juger rapidement. L'auteur franco-libanais a été assassiné, dommage qu'il n'ait pas pu assister au Printemps des Révolutions. 7/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuss
Kombucha Mushroom


Masculin Nombre de messages : 1623
Age : 38
Localisation : 49
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Lun 16 Jan - 13:07

Life de Keith Richards :

Si les Stones vous intéressent, mais pas que! Détail de sa dépendance à plusieurs substances avec plans glauques, mais d'autres très marrant (départ du livre, il se fait serrer avec 3 autres potes pas les sbires du shériff d'un patelin bien arriéré du fin fond des states et ils s'en sortent comme par miracle, pour un vice de procédure alors qu'ils sont chargés comme des mulets)
Vie pendant les tournées (nanas, dopes, ennui, adrénaline sur scène...). Rencontre et vie avec ses nanas (comme quoi, on peut ressembler à rien et se taper des top modèles !! Il vit toujours avec Patti Hensen, belle plantes des 70's...)
Des explication techniques pour les gratteux : open tunning, les plans blues, ses influences, ses boeufs avec les plus grands, avec des rastas en Jamaïque...
Il se donne le beau rôle (notamment avec ses liens amour/haine avec Jagger), mais malgrés la thune et le succès, retse un prolo de la vieille angleterre!!!

Bref, on ne s'ennuie pas une minute avec Keef!!!!


Je viens de démarrer Autre Monde de Maxime Chattam, sûrement que certains connaissent : un gros mix de Harry Potter, Le Seigneur Des Anneaux, des Comics... qui est aussi bien destiné à des lecteurs ados qu'adultes! (faux aimer les héroïques fantaisies, aussi!!)
Et bien c'est très prenant et addictif : j'ai englouti le 1er tome..
Et dans les 1eres pages le héros Max écoute de la musique :
Citation :
Matt mis sa chaîne en marche, Sytem Of A Down cracha aussitôt ses premiers accords puissants et agressifs.
(tu m'étonnes!!!) et
Citation :
Le chanteur de System Of A Down beuglait ses mélopées et, ...)
dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazélie
Kombucha Mushroom


Féminin Nombre de messages : 1371
Age : 23
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Jeu 3 Mai - 18:17

Deux livres qui me paraissent être des bibles du monde contemporain, j'ai pris un pied fou à les lire, je me sens beaucoup plus avertie et éclairée sur notre monde rambo :

'La peur des barbares : Au-delà du choc des civilisations' de Tzvetan Todorov:
C'est pas le seule lire de Todorov qui mérite d'être lui, mais celui-ci répond bien aux enjeux actuels de nos sociétés. Qu'est-ce que les cultures, les civilisations, la barbarie, ou encore le terrorisme? Y a-t-il une guerre entre l'Occident et l'Islam? D'où viennent les peurs et sont-elles justifiées?
"Le choc des civilisations, ce serait : les démocraties occidentales d'un côté, l'Islam de l'autre. Deux mondes, figés dans leurs différences historiques, culturelles, religieuses, et de ce fait voués au conflit. Face à la menace, plus de place pour le dialogue ou pour le mélange. Et pas d'autre alternative que la "fermeté". Voire la guerre. Par tous les moyens. Peut-on vraiment s'assurer, lorsque l'on raisonne ainsi, que la barbarie et la civilisation continueront de se trouver du côté que l'on croit ? S'il est impératif de défendre la démocratie, il est aussi crucial de ne pas se laisser dominer par la peur et entraîner dans des réactions abusives. Car l'Histoire nous l'enseigne : le remède peut être pire que le mal."
"Personne n'est entièrement satisfait des conditions dans lesquelles il vit, on a même souvent l'impression que ces conditions se dégradent. A qui la faute ? L'on est tenté de chercher une réponse simple et un coupable facile à identifier. Le populisme de gauche répond: c'est la faute au riches, il faut prendre leurs biens et les distribuer aux pauvres. Le populisme de droite, à la même question répond : c'est la faute aux étrangers"


'Cours familier de philosophie politique' de Pierre Manent:
Si l'on veut comprendre pourquoi la politique est en crise, pourquoi le droit, les droits de l'homme, le marché effacent l'Etat-nation, quel est le sens de l'Humanité, de l'individu, des régimes totalitaires ou savoir quelle est « l'ambiguïté irrésolue de l'Europe », ce livre, tout honnête homme, tout citoyen se doit de le lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Ven 4 Jan - 14:19

Eric Chevillard - Démolir Nisard

L'auteur se confectionne une haine viscéral pour Désiré Nisard, un académicien et critique littéraire français oublié du 19ème siècle, dans le but de déployer dans sa démolition l'humour et l'esprit d'une forme audacieuse de l'écriture.

J'ai bien aimé, je lirai ses autres bouquins à l'occasion.

http://l-autofictif.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre   Aujourd'hui à 18:26

Revenir en haut Aller en bas
 
[Livres] Lire c'est comprendre, écrire c'est être libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum SOAD-FR :: Déblatération :: Général-
Sauter vers: