Communauté francophone des fans de System Of A Down : France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Canada, etc
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 [Newspaper] Le quotidien des soadiens

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 26 ... 36  Suivant
AuteurMessage
Vyuuse
Jamais content


Nombre de messages : 4598
Date d'inscription : 11/06/2006

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyLun 6 Fév - 21:17

Sinon y'a les indépendants, c'est encore mieux !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jenaipasdesite.com
fox
Die like a motherfucker
fox

Masculin Nombre de messages : 3242
Age : 28
Localisation : 83
Date d'inscription : 08/07/2008

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyLun 6 Fév - 21:49

De toute manière il y a déjà d'autres hébergeurs type Megaupload, tout le monde se rabat dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Jane
DDEVIL
Jane

Féminin Nombre de messages : 531
Age : 33
Localisation : Nort Penn-Ar-Bed
Date d'inscription : 08/04/2007

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyLun 6 Fév - 23:55

Ahah bien tenté Downer, mais il n'y a pas ce que je cherche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Bulot
mushroomAtomik
Bulot

Masculin Nombre de messages : 8743
Age : 30
Localisation : 77
Date d'inscription : 29/12/2005

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyMer 8 Fév - 9:30

Citation :
Plusieurs dizaines de civils ont été tués mercredi par des tirs des forces de sécurité à Homs, haut lieu de la contestation dans le centre de la Syrie et cible d'un assaut sans précédent depuis cinq jours, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Trois familles entières figurent parmi les victimes, tuées dans la nuit par des miliciens du régime, a précisé l'OSDH.

"Depuis l'Aube les bombardements ont été extrêmement intenses et ils utilisent des roquettes et des (obus de) mortier", a indiqué Omar Chaker, un militant de Homs contacté par téléphone depuis Beyrouth.
Sur le même sujet...

Selon lui, les bombardements visent surtout les quartiers de Baba Amro, Khaldiyé et Bayada, apparemment pour préparer le terrain à un assaut terrestre.

L'OSDH, basé en Grande-Bretagne, a fait état de plusieurs centaines de morts ces derniers jours à Homs où les forces du régime ont lancé une violente offensive dans la nuit de vendredi à samedi visant à réprimer la contestation.

For Vladimir Poutin everybody clap your hands *clap clap clap*
For Hu Jintao everybody clap your hands *clap clap clap*

Citation :
L'ancien ministre Eric Woerth doit être mis en examen mercredi à Bordeaux, soupçonné d'avoir perçu de la milliardaire Liliane Bettencourt, en tant que trésorier de l'UMP, des sommes excédant largement le plafond légal pour financer la campagne présidentielle de 2007.

Il devrait aussi être mis en examen pour abus de faiblesse : en effet, une expertise médicale réalisée sur Mme Bettencourt en juin dernier a montré que, depuis septembre 2006, la milliardaire âgée de 89 ans souffre de problèmes cérébraux, ce qui entache de doute sa volonté réelle dans la plupart de ses actes depuis cette date.

M. Woerth, évincé en novembre 2010 du gouvernement à cause de cette affaire, a été mis en cause par l'ancienne comptable des Bettencourt, Claire Thibout.

Celle-ci a raconté à la police en juillet 2010 comment l'ancien homme de confiance de Mme Bettencourt, Patrice de Maistre, patron des sociétés chargées de gérer la fortune de la milliardaire, lui aurait demandé en janvier 2007 de lui apporter 150.000 euros en liquide qu'il comptait donner à M. Woerth, pour, avait-elle supposé, la campagne de Nicolas Sarkozy.

Elle n'avait pu apporter que 50.000 euros, qu'elle avait donnés à Mme Bettencourt qui les avait remis à M. de Maistre. Les faits se seraient passés le 18 janvier 2007, avant un rendez-vous de M. de Maistre avec M. Woerth le 19, soutient la comptable, les agendas corroborant en partie ces données. Selon Mme Thibout, par ailleurs, M. de Maistre lui avait dit "C'est bien pratique d'avoir des comptes en Suisse", ce qu'elle avait interprété comme le moyen trouvé par ce dernier de se procurer 100.000 autres euros destinés à M. Woerth.

Tant ce dernier que M. de Maistre ont toujours démenti les allégations de Mme Thibout.

Interrogé par la police le 29 juillet 2010 dans son bureau du ministère du Travail, M. Woerth a présenté M. de Maistre comme "un homme avenant", avec lequel il a "des relations sympathiques", mais dont "on ne peut pas dire que ce soit un ami", quoiqu'il soit intervenu pour que M. de Maistre obtienne la Légion d'Honneur, et que M. de Maistre ait embauché sa femme Florence.

M. Woerth a déclaré à la police avoir rencontré M. de Maistre en septembre 2006, à la demande de celui-ci, qui souhaitait "aider personnellement l'UMP" et savoir comment les Bettencourt pouvaient aussi "aider l'UMP et l'action de Nicolas Sarkozy". "J'ai pu lui dire que dans un couple, chaque conjoint peut apporter jusqu'à 7.500 euros", a indiqué M. Woerth, assurant que les Bettencourt se sont ainsi conformés au maximum légal et que M. de Maistre ne lui a "jamais donné aucune somme en liquide, aucune enveloppe".

M. de Maistre a nié de la même manière, soulignant aussi quelques contradictions dans les témoignages de Mme Thibout. Cependant, selon un proche du dossier, le juge Jean-Michel Gentil, qui a enquêté en Suisse après les propos prêtés par Mme Thibout à M. de Maistre, "semble avoir trouvé des choses intéressantes".

Trois personnes ont déjà été mises en examen en décembre pour abus de faiblesse : l'ami de l'héritière de l'Oréal François-Marie Banier, le compagnon de celui-ci Martin d'Orgeval et Patrice de Maistre.

L'annonce de la convocation de M. Woerth, à deux mois de l'élection présidentielle, a fait sensation la semaine dernière dans la presse ("Woerth sur le grill, ça chauffe pour Sarkozy", a ainsi titré Libération) plus que dans les milieux politiques, qui ne l'ont pas commentée.

Pour un proche du dossier, cependant, ce calendrier montre que le juge Gentil, qui mène depuis décembre 2010 son instruction complètement à l'abri des médias, "n'a l'intention de s'en laisser compter par personne".

For the French government everybody clap your hands *clap clap clap*
Revenir en haut Aller en bas
Downer
Troll
Downer

Nombre de messages : 3422
Age : 27
Localisation : Ici, là, et là.
Date d'inscription : 27/11/2009

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyMer 8 Fév - 10:35

Citation :

For Vladimir Poutin everybody clap your hands *clap clap clap*
For Hu Jintao everybody clap your hands *clap clap clap*

Je comprends pas pourquoi tu dis ça, ça parle de la Syrie Question
Revenir en haut Aller en bas
Kyuss
Kombucha Mushroom
Kyuss

Masculin Nombre de messages : 1633
Age : 41
Localisation : 49
Date d'inscription : 08/06/2011

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyMer 8 Fév - 10:43

Parce que la Russie et la Chine ont posé leur veto pour une intervention de l'ONU!
Revenir en haut Aller en bas
Bulot
mushroomAtomik
Bulot

Masculin Nombre de messages : 8743
Age : 30
Localisation : 77
Date d'inscription : 29/12/2005

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyMer 8 Fév - 10:46

http://www.20minutes.fr/monde/chine/873524-syrie-double-veto-russe-chinois-va-t-il-encourager-repression

Bon j'ai tort de nommer Poutine et Jintao mais je connais pas les noms des représentants de ces pays à l'ONU.
Revenir en haut Aller en bas
Downer
Troll
Downer

Nombre de messages : 3422
Age : 27
Localisation : Ici, là, et là.
Date d'inscription : 27/11/2009

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyMer 8 Fév - 11:14

Ah, d'accord, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Bulot
mushroomAtomik
Bulot

Masculin Nombre de messages : 8743
Age : 30
Localisation : 77
Date d'inscription : 29/12/2005

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyJeu 9 Fév - 10:22

L'Hadopi hadopié Rolling Eyes

Citation :
Certains y verront là une justice providentielle, d’autres parleront d’arroseur arrosé, nous préférons dire que ce n’était qu’une question de temps.

Un photographe professionnel Guillaume Leroy, membre de la Société des Auteurs de l’Image Fixe, accuse l’organisme en charge de nous améliorer le quotidien, la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet, d’enfreindre ni plus ni moins les règles du droit d’auteur.

Pour être précis, ce sont les supports de communication de l’Autorité qui sont visés, ces derniers ont recours à des stocks d’images étrangers à bas coût, ce choix n’est pas du tout du goût des photographes que la HADOPI est censée protéger et justement mettre en avant.

Les supports de communication en question devraient, comme il est de rigueur dans le cadre du droit moral de l’auteur, faire figurer le nom du photographe ou au moins l’agence, mais ce n’est pas tout et c’est là que les choses deviennent
intéressantes :

Les mentions légales du site officiel de la HADOPI, indiquent que toutes les photographies présentes sur le site (et qui sont donc présentes dans les supports de communication précédemment cités) sont issues de la base MasterFile France, préférence nationale oblige. Or, ce n’est pas tout à fait la même histoire qui se présente sous les yeux du photographe :

Je retrouve la photographie d’un « costume cravate avec des gants de boxe dans un champ de blé » présentée sur l’une des fiches mises en ligne par l’Hadopi », raconte le photographe. Mais « de retour sur le site de l’Hadopi, je navigue de rubrique en rubrique et je constate encore l’absence de crédits, sur l’ensemble des images présentées

C’est grâce à une recherche inversée grâce à TinEye, une extension pour Firefox, que le photographe découvre que l’une des photos du site provient de Gettyimages, base de données américaine de photos à bas coût. Getty n’a jamais été crédité sur le site de la HADOPI alors que c’est une obligation légale, le photographe souligne qu’il a été en mesure de constater à plusieurs reprises ces dérives.

L’Hadopi est clairement hors la loi lorsqu’elle publie ces images sans mention du ou des auteurs. Une attitude d’autant plus impardonnable et injustifiable lorsqu’elle est commise par une institution qui prétend alerter les usagers sur « la circulation non autorisée d’œuvres protégées par un droit d’auteur

Nous ne saurions que trop comprendre alors, la grogne des photographes professionnels et amateurs Français pour qui la labellisation de Fotolia en mai 2011, a été très mal vécue, car elle constitue une concurrence déloyale avec des images libres de droits vendus à des prix dérisoires, images que les sociétés ne se privent donc pas d’utiliser au détriment de photographes compétents.

Nous ne pouvons que conseiller à l’Hadopi d’avoir recours à un photographe professionnel français plutôt que d’utiliser des images de stocks étrangers. Cela aurait pour mérite de contribuer au développement de l’activité photographique en France, de se conformer à la politique gouvernementale du « Made in France », et de ne pas aggraver, avec l’argent de nos impôts, le déficit de notre commerce extérieur

Le torchon brûle donc entre les photographes et l’institution.

Ce qui n’aurait pu être qu’anecdotique est finalement symptomatique d’un discours à deux vitesses de la part des autorités compétentes dès qu’il s’agit d’enjeux ayant trait au numérique.

Après vous être fait une idée ici et ici du sujet, pensez-vous que les photographes ont raison de ce retourner contre l’institution qui est censée les protéger ?

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Hadopi-photos-600x368

Il paraitrait que le monde de la photographie soit le plus touché par le piratage (facile en même temps, suffit d'une capture d'écran ou d'un copier coller), bien plus que le disque ou les films, et ce serait pourtant le moins protégé ... lobbying quand tu nous tient ...
Revenir en haut Aller en bas
S.a.n.d.r.a
Frankie Avalon
S.a.n.d.r.a

Féminin Nombre de messages : 560
Age : 38
Date d'inscription : 10/05/2010

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyJeu 9 Fév - 11:26

Ha bien fait pour leur gueules, c'est vrai que la photo, on n'en parle pas des masses, mais c'est ce qu'il ya de plus facile à "pirater"

Même avec un watermark dessus, quelques coups de stamp tool et le watermark disparait, les gens naviguent sur le net,
enregistrent les photos qui leur plaisent et les rebalancent sur leur blog/fb sans mettre d'où elles viennent en général,
on a ainsi un nombre inimaginable d'illustrations et photos sans auteur.

(ce qui a le don de m'énerver quand moi même je tombe sur des illustrations sympa, je veux toujours voir le nom de l'artiste pour pouvoir regarder ce qu'il fait d'autre.)

Revenir en haut Aller en bas
http://s.a.n.d.r.a.free.fr
Kyuss
Kombucha Mushroom
Kyuss

Masculin Nombre de messages : 1633
Age : 41
Localisation : 49
Date d'inscription : 08/06/2011

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyJeu 9 Fév - 11:59

D'ailleurs, c'est de qui l'image de ton avatar Razz

Je déconne, c'est de toi?
Revenir en haut Aller en bas
S.a.n.d.r.a
Frankie Avalon
S.a.n.d.r.a

Féminin Nombre de messages : 560
Age : 38
Date d'inscription : 10/05/2010

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyJeu 9 Fév - 12:26

Razz
Non c'est pas de moi, c'est un des posters fait pour la campagne de pub des 54èmes grammys
D'ailleurs j'ai regardé un peu pour savoir qui avait fait ça, j'ai pas trouvé non plus Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://s.a.n.d.r.a.free.fr
Bulot
mushroomAtomik
Bulot

Masculin Nombre de messages : 8743
Age : 30
Localisation : 77
Date d'inscription : 29/12/2005

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyMar 14 Fév - 8:33

Mais qu'est-ce, mais qu'est ce qu'on attend pour foutre le feu ?

Citation :
L'agence d'évaluation financière Moody's a annoncé lundi soir qu'elle envisageait d'abaisser à moyen terme la note de solvabilité maximale ("Aaa") qu'elle attribue à la France, à la Grande-Bretagne et à l'Autriche, et a abaissé celle de six autres pays européens.

Moody's a publié un communiqué sanctionnant neuf pays de l'Union européenne susceptibles, selon elle, d'être affectés "par les risques financiers et macroéconomiques grandissants émanant de la crise de la zone euro".

Un mois jour pour jour après que sa concurrente Standard and Poor's eut privé la France et l'Autriche de leur "triple A", l'agence américaine a indiqué qu'elle attribuait désormais une perspective "négative" au "Aaa" qu'elle-même attribue à la France, à la Grande-Bretagne et à l'Autriche.

Le ministre français des Finances François Baroin a "pris acte" de la décision de l'agence en jugeant qu'elle était liée aux "risques pesant sur la zone euro".

Le ministre britannique des Finances, George Osborne, a lui qualifié de "retour à la réalité" l'annonce de Moody's, estimant que c'était "la preuve, dans la situation mondiale actuelle, que la Grande-Bretagne ne pouvait renoncer à traiter" la question de sa dette.

L'annonce de Moody's intervient également au lendemain du vote en Grèce du programme d'austérité exigé par les créanciers du pays, qui devrait aboutir à l'adoption par la zone euro d'un plan de sauvetage d'une ampleur sans précédent dans le monde.

"La perspective négative associée à la note de ces trois pays tient compte de la présence d'un certain nombre de pressions de crédit susceptibles d'exacerber la sensibilité des finances publiques de ces Etats et leurs programmes d'austérité à toute nouvelle dégradation de la conjoncture économique et de la situation financière européennes", écrit l'agence.

Moody's a indiqué également avoir abaissé la note de solvabilité de l'Italie d'un cran, à "A3", celle du Portugal d'un cran à "Ba3", et celle de l'Espagne de deux crans à "A3".

La Slovaquie et la Slovénie sont, elles, sanctionnées par un abaissement de note d'un cran, à "A2", et Malte voit sa note abaissée d'un cran également, à "A3".

Moody's indique par ailleurs qu'elle envisage d'abaisser encore à moyen terme les notes des six pays dont elle vient de diminuer la notation de crédit.

L'agence écrit que les principales raisons justifiant ces décisions sont "l'incertitude entourant premièrement les perspectives de réformes structurelles du budget et de l'économie de la zone euro et, deuxièmement les ressources qui seront mises à disposition pour faire face à la crise".

Autre facteur d'explication selon Moody's, "le fait que les perspectives pour l'économie européenne sont de plus en plus médiocres, ce qui menace la mise en oeuvre des programmes d'austérité et les réformes structurelles nécessaires pour promouvoir la compétitivité". Pour l'agence, ces facteurs vont continuer d'affecter la confiance "fragile" des marchés" vis-à-vis de l'Europe.

Moody's écrit cependant que "l'engagement des autorités européennes à préserver l'union monétaire et à mettre en oeuvre toutes les réformes nécessaires pour restaurer la confiance des marché est un facteur important ayant limité l'ampleur des ajustements de notes" annoncés lundi.

L'agence indique qu'elle considère appropriées les notes "Aaa" qu'elle attribue à l'Allemagne, au Danemark, à la Finlande, au Luxembourg, aux Pays-Bas, à la Suède et au Fonds européen de stabilité financière (FESF), de même que les notes de la Belgique ("Aa3"), de l'Estonie ("A1") et de l'Irlande ("Ba1").

Moody's continue cependant d'étudier le cas de Chypre, dont elle pourrait abaisser la note ("Baa3") comme elle l'a annoncé en novembre.

L'Europe meurt sous nos yeux en ce moment.

Citation :
L'agence de notation financière Standard and Poor's a annoncé lundi avoir abaissé les notes de 15 banques espagnoles, dans le sillage de la dégradation de la note de la dette souveraine de l'Espagne le 13 janvier dernier.

Parmi les 15 banques figurent les plus grands établissements bancaires espagnols dont Santander, BBVA, Bankia et CaixaBank, a indiqué SP dans un communiqué.

Les notes de dix banques ont été abaissées d'un cran et celles de cinq banques de deux crans, a précisé l'agence de notation.

La note de Santander, la plus grosse banque de la zone euro en termes de capitalisation boursière, a été réduite à A+ contre AA- jusqu'ici et celle de BBVA, deuxième banque espagnole, à A contre A+ précédemment.

La note de Bankia a été dégradée à BBB- contre BBB+ précédemment et celle de CaixaBank a été abaissée de A à BBB+.

"Nous prévoyons que la profitabilité du système bancaire espagnol reste en dessous de sa moyenne historique sur le moyen terme alors que les banques (de ce pays, ndlr) continueront à opérer dans un environment économique et financier défavorable", a expliqué SP dans son communiqué.

Standard and Poor's avait abaissé le 13 janvier dernier de deux crans, à A, la note de la dette souveraine de l'Espagne, un des pays les plus fragilisés par la crise de la dette en zone euro, en l'assortissant d'une perspective négative.

L'agence avait alors précisé que cette perspective signifie qu'il y a au moins une chance sur trois que la note soit de nouveau baissée en 2012 ou 2013, notamment si le gouvernement ne réforme pas le marché du travail pour faire baisser le chômage très élevé.

L'agence d'évaluation financière Fitch a également dégradé lundi les notes des quatre premières banques espagnoles, réitérant son pessimisme pour la situation économique du pays.

La note de Santander a été ainsi abaissée de deux crans, tandis que celles de BBVA, Bankia et CaixaBank le sont d'un cran, la plupart avec perspective négative, ce qui pourrait mener à de nouvelles dégradations à moyen terme.

Ces décisions sont la suite de la récente dégradation de deux crans, par Fitch, de la note souveraine de l'Espagne, a expliqué l'agence dans un communiqué.

"Il y a un lien étroit entre les risques de crédit (et donc les notes) d'un pays et de ses banques et il est inhabituel que des banques soient mieux notées que leur pays", a souligné Fitch.

Fitch a expliqué s'attendre "à aucune croissance du PIB en Espagne en 2012 et une croissance de 1% en 2013, à un chômage qui demeurera élevé, autour de 23%, et à un marché immobilier qui restera une source d'inquiétudes à long terme".

Le secteur bancaire espagnol est fragilisé depuis l'éclatement en 2008 de la bulle immobilière, à laquelle il s'était fortement exposé.

Les principales banques du pays ont d'ailleurs annoncé la semaine dernière leur intention de réaliser en 2012 pour plus de 10 milliards d'euros de provisions, afin de se protéger de leurs mauvais actifs immobiliers.

Elles réagissaient ainsi à l'approbation, quelques jours plus tôt, par le gouvernement espagnol, d'une réforme exigeant des banques qu'elles réalisent d'ici un an (deux en cas de fusion) des provisions et une réserve de capital, pour 50 milliards.

Cette somme doit leur permettre de faire face à la possible perte de valeur de leur patrimoine immobilier.

Et pendant ce temps en Iran ...

Citation :
Les autorités iraniennes ont lancé une vaste offensive contre internet, bloquant les principales messageries et empêchant l'accès à de nombreux sites étrangers, dans un nouvel effort pour isoler le pays critiqué même au sein du régime.

Des millions d'Iraniens ne peuvent plus accéder depuis la fin de la semaine dernière à leurs boîtes e-mail fournies par le service de messagerie Gmail de Google, celui de Yahoo ou encore Hotmail de Microsoft, selon les médias.

"Les usagers de l'internet ont des difficultés pour accéder à des sites extérieurs ou d'actualité tout comme à des moteurs de recherche étrangers et à des services de messagerie", a reconnu l'agence de presse Mehr en incriminant "une vitesse lente, des pannes et des blocages".

Les autorités n'ont donné aucune explication.

Mais elles coupent ou réduisent les liaisons internet lorsqu'elles craignent des manifestations de l'opposition. Elles bloquent déjà des dizaines de milliers de sites étrangers, surtout ceux de médias ou gouvernements occidentaux, ainsi que les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Youtube.

Avec plus de 36 millions d'internautes pour 75 millions d'habitants, l'Iran est le pays du Moyen-orient le plus branché sur le web qui a joué un grand rôle dans les manifestations populaires ayant secoué le pays après la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad en 2009.

"Mais c'est la première fois que nous n'avons plus du tout d'internet", constate un père de famille qui a perdu tout contact avec ses enfants étudiant à l'étranger.

Même le recours au VPN (Virtual Private Network), en principe interdit mais utilisé par un nombre croissant d'internautes pour contourner la censure, n'est souvent plus possible en raison de la lenteur des connections.

Ce blocage a eu un impact économique, de nombreuses entreprises iraniennes ayant leurs serveurs à l'étranger.

"L'accès de la plupart des banques du pays aux réseaux internet est devenu impossible depuis quatre jours", écrit lundi le quotidien Hamchahri. "De même, l'accès aux sites utilisant le protocole HTTPS est devenu impossible après sa fermeture, ce qui a provoqué des perturbations dans les échanges commerciaux et scientifiques".

"J'attends des documents urgents pour un contrat avec une entreprise turque, et mon internet est totalement bloqué", s'énerve le responsable d'une petite entreprise important du matériel électrique.

Hamchahri a également souligné l'impact du blocage pour "les 4,1 millions d'étudiants iraniens qui envoient chaque jour des millions d'e-mails" dans le cadre de leurs études.

Les fournisseurs d'accès ont affirmé qu'ils n'étaient pas en cause, rejetant implicitement le problème sur le gouvernement.

Un responsable au ministère des Télécommunications, Ali Asghar Ansari, a indiqué à Hamchahri que le blocage avait "probablement" été ordonné par le "Comité de filtrage" au ministère.

Le blocage est intervenu à la veille de l'anniversaire des dernières grandes manifestations de l'opposition réformatrice le 14 février 2011.

Des appels à des rassemblements ont circulé sur internet ces derniers jours, provoquant une certaine nervosité du régime qui a accru la présence policière à Téhéran et renforcé le brouillage des chaînes satellitaires étrangères.

Les autorités ont par ailleurs annoncé la mise en place, à partir de 2012, d'un "internet iranien" devant se substituer progressivement aux serveurs et moteurs de recherche étrangers.

Elles avaient indiqué fin décembre avoir rapatrié 90% de ses sites officiels pour des "raisons de sécurité", et encouragé les entreprises à faire de même.

Toutefois, "les problèmes actuels ne sont pas dus au lancement (...) du réseau national de communication, qui ne prévoit aucun blocage d'accès aux e-mails", selon un expert cité par Hamchahri.

Fait rare, des critiques se sont élevées jusqu'au au sein du pouvoir. Les mesures prises "sans aucune information préalable provoqueront la colère parmi la population la plus éduquée et risquent de coûter Cher au régime", s'est inquiété l'influent député ultra-conservateur Ahmad Tavakkoli.

"S'il y a des justifications sécuritaires, les responsables doivent clairement les expliquer", a-t-il ajouté.
Revenir en haut Aller en bas
Downer
Troll
Downer

Nombre de messages : 3422
Age : 27
Localisation : Ici, là, et là.
Date d'inscription : 27/11/2009

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyMar 14 Fév - 9:11

J'aime beaucoup leur logique: "Ils traversent une crise financière, si on les mettait un peu plus dans la merde?"

Au four tout ça, putain.
Revenir en haut Aller en bas
Bulot
mushroomAtomik
Bulot

Masculin Nombre de messages : 8743
Age : 30
Localisation : 77
Date d'inscription : 29/12/2005

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyMar 14 Fév - 9:27

Crise financière déclenchée par qui ??

Les banques américaines Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
fox
Die like a motherfucker
fox

Masculin Nombre de messages : 3242
Age : 28
Localisation : 83
Date d'inscription : 08/07/2008

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyVen 17 Fév - 8:30

Citation :
Un skieur d’une cinquantaine d’années est mort jeudi en percutant le mur d’un restaurant d’altitude sur le domaine skiable de la station de Val-d’Isère, en Savoie.

En fin d’après-midi jeudi, l’homme a perdu le contrôle de ses skis et est entré dans le mur du restaurant Le Triffolet, situé à 2 000 mètres d’altitude environ. Ce restaurant se situe au milieu des pistes descendant au village de La Daille.

L’homme, blessé gravement à la tête et au genou, est décédé d’un arrêt cardiaque.
mdr
Il y a des morts connes, mais là...
Revenir en haut Aller en bas
Kyuss
Kombucha Mushroom
Kyuss

Masculin Nombre de messages : 1633
Age : 41
Localisation : 49
Date d'inscription : 08/06/2011

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyDim 19 Fév - 9:24

Trop de vin chaud sur les pistes!!!
Ou trop de Green chaud!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Bulot
mushroomAtomik
Bulot

Masculin Nombre de messages : 8743
Age : 30
Localisation : 77
Date d'inscription : 29/12/2005

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyMar 21 Fév - 9:38

Citation :
Mardi 21 février, le Sénat devrait adopter en l'état, en séance plénière, la proposition de loi votée le 16 février à l'Assemblée nationale. Ce texte prévoit de sanctionner la revente, sans l'autorisation de l'exploitant, de billets pour les manifestations sportives, culturelles et commerciales. Il s'agit d'une vieille revendication du Prodiss, le syndicat des producteurs et organisateurs de spectacles vivants et de concerts, de rendre hors la loi le marché parallèle de la billetterie.

Sont concernés par cette disposition, non pas le simple particulier qui cherche à revendre, au dernier moment, ses places de spectacle, mais les différents sites Internet de revente de billets qui en font un véritable business et qui "pratiquent l'assèchement des billetteries", précise Jules Frutos, codirecteur d'Alias Production (Bénabar, Coldplay, Simple Minds, Dionysos, Marilyn Manson, le Festival des Inrockuptibles...) et président du Prodiss.

En ligne de mire, des sites comme la branche française du site anglais Viagogo.fr ou Starlight-europe.com, qui ont déjà eu maille à partir avec la justice pour avoir revendu des places de spectacle à des prix exorbitants.

Deux affaires ont récemment défrayé la chronique. Le tribunal de grande instance de Paris a interdit, en janvier, au site Starlight de poursuivre la commercialisation du spectacle des "Enfoirés". Ce site proposait des tickets d'entrée à leurs concerts à Lyon en février pour une somme allant de 199 à 249 euros, alors que le prix officiel était au maximum de 65 euros. Une autre affaire a concerné, cet été, le festival des Vieilles Charrues à Carhaix (Finistère). Les organisateurs du festival ont réussi à faire condamner la société Viagogo pour revente illégale de billets. Là aussi, la différence des prix variait du simple au quintuple.

"PRATIQUE SCANDALEUSE"

Dans les deux cas, les producteurs ont obtenu gain de cause. La justice s'est appuyée sur une loi de 1919 qui interdit, pour les spectacles subventionnés (festivals, opéra, théâtre...), la revente de billets à un prix supérieur à celui décidé par l'organisateur.

Pour la première fois, afin de relayer son action, le Prodiss a décidé, début février, de mobiliser les artistes. "Le lien privilégié qui relie l'artiste à son public, c'est la scène. Ce lieu doit être protégé. L'accès à la culture ne saurait être un luxe !", ont expliqué une quarantaine d'artistes signataires d'une tribune publiée dans Libération, Le Monde, Le Figaro et le Journal du dimanche. Parmi eux figuraient notamment Jean-Louis Aubert, Bénabar, Manu Chao, Stephan Eicher, Thomas Fersen, Grégoire, Indochine, Izia, Christophe Maé, Mimie Mathy, Yannick Noah, Christophe Maé, Pascal Obispo, Joey Starr, Zaz, Zazie... Ils demandaient aux pouvoirs publics d'intervenir pour que cesse "la pratique scandaleuse" qui permet que des places de spectacle soient revendues sur Internet cinq fois leur prix.

L'action de lobbying semble avoir porté ses fruits. Jules Frutos rappelle qu'"un billet n'est pas un bien de consommation usuel, mais plutôt un contrat entre le diffuseur et le spectateur". Lors d'un concert ou d'un spectacle, le nombre de places est à la fois limité dans le temps et dans l'espace.

Pour les producteurs de spectacles, la billetterie constitue le nerf de la guerre. Leur combat porte aujourd'hui sur la revente spéculative de tickets. Il est en effet très facile pour des sites en ligne d'être à l'affût des manifestations sportives ou culturelles les plus courues, et sitôt qu'elles sont commercialisées, d'acheter, en amont, le plus de tickets pour assécher la billetterie et revendre au dernier moment.

Pour les organisateurs de spectacles, il s'agit de la quatrième tentative. En 2009, le gouvernement s'était opposé à un amendement sur ce sujet. En 2011, le Conseil constitutionnel avait rejeté cette mesure intégrée dans la loi Loppsi 2, car elle n'autorisait pas la revente occasionnelle, faite par des particuliers. Enfin, ce dispositif était contenu dans un projet de loi renforçant les droits, la protection et l'information des consommateurs, qui ne pourra pas être adopté avant la fin de la législature, du fait de l'embouteillage parlementaire.

Désormais, "le fait de vendre, d'offrir à la vente ou d'exposer en vue de la vente (...) des titres d'accès à une manifestation sportive, culturelle ou commerciale ou à un spectacle vivant, de manière habituelle et afin d'en tirer un bénéfice, sans autorisation du producteur, de l'organisateur ou du propriétaire des droits d'exploitation" sera passible d'une amende de 15 000 euros, qui pourra être doublée en cas de récidive. La France sera le premier pays à adopter une telle législation au sein de l'Union européenne.

Hallelujah !
Revenir en haut Aller en bas
S.a.n.d.r.a
Frankie Avalon
S.a.n.d.r.a

Féminin Nombre de messages : 560
Age : 38
Date d'inscription : 10/05/2010

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyMar 21 Fév - 10:32

Et ben il était temps !
Ça va me fait bizarre d'acheter mes places de concert en me disant qu'il y a pas de bots à coté pour vider les stocks What a Face

Mais est ce que ça stoppera les revendeurs sur ebay j'attends de voir.
Revenir en haut Aller en bas
http://s.a.n.d.r.a.free.fr
Malakian
Kombucha Mushroom
Malakian

Masculin Nombre de messages : 2906
Age : 25
Localisation : Lost in Hollywood
Date d'inscription : 09/06/2010

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyMar 21 Fév - 16:36

Citation :
Suède: un cannibale fiancé à une vampire


Une histoire d'amour entre deux meurtriers internés en asile psychiatrique galvanise le monde médiatique suédois depuis que les fiançailles des amants ont été scellées.
L'amour en camisole de force. Ce n'est pas la titre du dernier film d'horreur diffusé dans les salles obscures, mais une histoire d'amour, relatée par le tabloïd suédois Expressen.
De la Suède, à l'Italie, en passant par la Grande-Bretagne et la France, les médias européens se passionnent pour les fiançailles d'Isakin Jonsson, 33 ans et de Michelle Gustafsson, 23 ans. Et pour cause, rien que le décor donne le frisson: le quartier haute sécurité d'un hôpital psychiatrique au coeur de la Suède.
Quant aux âmes soeurs, elles cultivent une passion commune pour les piercings à outrance et les tatouages têtes de mort, comme le montre la série de photos publiée par le site du Dailymail. Mais les deux compères ont surtout commis des meurtres particulièrement sordides.
"Nous voulons vivre ensemble et avoir des chiens"
Le premier est interné depuis mars 2011 pour avoir décapité son ex-compagne, mère de cinq enfants. De peur de rater son admission en psychiatrie et de finir dans une banale cellule de prison, Isakin Jonsson en avait aussi profité pour manger quelques bouts de la victime.


Sa cadette s'est quant à elle retrouvée en asile après avoir poignardé son petit copain en 2010, père de quatre enfants. Elle doit son surnom de "femme vampire" à une photo postée sur son blog peu avant le crime. On la voit brandissant d'une main une scie électrique, un couteau de l'autre et pour le détail gore: du sang à la bouche.
Profitant de leur petite notoriété, le couple exige, selon les journalistes britanniques du Sun, d'être désormais payé pour témoigner. Condamnés à une réclusion de vingt ans, les amoureux pensent en effet à épargner dans l'espoir de se construire un avenir meilleur. "Nous voulons vivre ensemble et avoir des chiens", ont-ils confié peu après leur fiançailles au quotidien l'Expressen.
L'amour fou se joue donc au premier degré: "J'aime Michelle. Je n'ai jamais rencontré une femme comme elle. J'aimerais avoir une nouvelle vie, loin de la criminalité", a confié l'amoureux transi à la même publication. Il leur sera de toute façon compliqué de se livrer une nouvelle fois à des jeux sanguinaires. La justice ne compte pas les délivrer de leur petit monde capitonné avant un bon bout de temps.
mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
Jane
DDEVIL
Jane

Féminin Nombre de messages : 531
Age : 33
Localisation : Nort Penn-Ar-Bed
Date d'inscription : 08/04/2007

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyMar 21 Fév - 16:38

Citation :
Parmi eux figuraient notamment Jean-Louis Aubert, Bénabar, Manu Chao, Stephan Eicher, Thomas Fersen, Grégoire, Indochine, Izia, Christophe Maé, Mimie Mathy, Yannick Noah, Christophe Maé, Pascal Obispo, Joey Starr, Zaz, Zazie..

Ah y'a 2 Christophe Maé ! Ca explique pourquoi on le voit partout tongue
Revenir en haut Aller en bas
Bulot
mushroomAtomik
Bulot

Masculin Nombre de messages : 8743
Age : 30
Localisation : 77
Date d'inscription : 29/12/2005

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyJeu 23 Fév - 10:44

Bon c'est encore ce con de bulot qui vient vous flooder votre forum avec des articles politiques ...

Cette fois c'est un article offert par Mediapart qui a investit anonymement le FN de l'intérieur, et qui nous rend un aperçu du "Off" (ce que les journalistes ne savent/disent pas NDLB), et de la dédiabolisation de ce parti, comment plaire au plus grand nombre en camouflant ses relents son idéologie extrémiste par un jeu de scène et de comm' digne de Sarkozy.

J'ai pas encore tout lu, mais le début est très intéressant, je vous met juste le début (car l'article est assez long).

Citation :
Les 10 et 11 septembre 2011, la journaliste Claire Checcaglini était aux universités d'été du Front national, à Nice. Comme de nombreux journalistes. A la différence qu'elle était de l'autre côté. De celui des militants frontistes. Celui de la soirée de gala à huis clos. Celui d'où rien ne doit sortir. C'est en fait durant huit mois, de mai 2011 à janvier 2012, que cette journaliste a infiltré le Front national et gravi les échelons du parti. «Puisque le Front avance masqué, j’avancerai masquée moi aussi», dit-elle. Elle s'appelait Gabrielle Picard, nouvelle adhérente venue «pour Marine». Une immersion pour rendre compte de ce que le parti de Marine Le Pen ne laisse pas voir. Ce que les médias ne parviennent pas forcément à raconter.

L'exercice n'est pas nouveau. La journaliste Anne Tristan l'avait initié en 1987 : elle avait adhéré au FN en se faisant passer pendant six mois pour une chômeuse, dans les quartiers Nord de Marseille (lire notre onglet «Prolonger»). Claire Checcaglini n'a pas choisi une cité, mais Neuilly et les Hauts-de-Seine (92). C'est un département hétéroclite où quartiers bourgeois et populaires coexistent. Et c'est le troisième département de France en nombre d'adhésions frontistes (plus de 700, selon les chiffres internes du FN).

Son objectif ? Aller voir ce que dissimule la «dédiabolisation» du parti, ce «nouveau FN» affiché par Marine Le Pen. Le Front national a-t-il changé ? Qui sont ses militants et cadres ? Pourquoi adhèrent-ils ? Qu'est-ce qui les lie ? Pendant huit mois, elle a laissé traîner ses oreilles et parfois son micro. Ce témoignage livre une radiographie des militants frontistes d'aujourd'hui : si l'électorat de Marine Le Pen s'est élargi, sa base militante, elle, n'a pas changé. Une évidence, diront certains ? Encore fallait-il le démontrer.

[...]

— On se fait la bise, on se tutoie, mais c’est de pure façade. Mais, une fois, j’ai eu un entretien au cours duquel elle m’a donné sa position sur l’islam. Elle m’a dit : voilà la stratégie. Nous n’aurons jamais les voix des musulmans, c’est une cible que je n’ai pas. Si je caresse l’islam dans le sens du poil de temps en temps, ce n’est pas pour eux, c’est pour les Français qui croient encore, ces cons-là, que l’islam est une religion. Ces gens-là, je ne veux pas perdre leur électorat. Si je dis que l’islam n’est pas fréquentable, que c’est la pire des choses, ils me traiteront de raciste et ne voteront pas pour moi. De sorte que pour le moment, c’est eux que je caresse dans le sens du poil.

La suite de l'article est lisible ici : http://www.mediapart.fr/article/offert/2f2a3ae16f78d791c8b2ba1c1de2543f
Revenir en haut Aller en bas
Kyuss
Kombucha Mushroom
Kyuss

Masculin Nombre de messages : 1633
Age : 41
Localisation : 49
Date d'inscription : 08/06/2011

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyJeu 23 Fév - 11:02

Flippant le décalage entre le On et le Off, mais guère surprenant!!
Pour tous ceux qui pense que le FN a changé, c'est un document intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Downer
Troll
Downer

Nombre de messages : 3422
Age : 27
Localisation : Ici, là, et là.
Date d'inscription : 27/11/2009

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyJeu 23 Fév - 11:13

Vous avez raison, continuons de voter UMPS. Quitte à se faire enculer, mettons de la vaseline, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Kyuss
Kombucha Mushroom
Kyuss

Masculin Nombre de messages : 1633
Age : 41
Localisation : 49
Date d'inscription : 08/06/2011

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyJeu 23 Fév - 11:21

Hé tu sais pas pour qui je vote!!

Mais c'est intéressant de savoir que le FN n'est pas aussi respectable que l'image qu'il donne actuellement!
Et il ne faut pas être dupe : la politique est un travail à part entière, un job qui paye bien (rentes à vie) et qui donne un certain pouvoir et que oui, à ce niveau de responsabilités, ils sont tous peu recommandables!

Et après??? L'anarchie???
Revenir en haut Aller en bas
Malakian
Kombucha Mushroom
Malakian

Masculin Nombre de messages : 2906
Age : 25
Localisation : Lost in Hollywood
Date d'inscription : 09/06/2010

[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 EmptyJeu 23 Fév - 11:41

Un(e) nouveau(elle) dirigeant ne change pas un parti. Le FN reste ce qu'il est, tout comme l'UMP et le PS ...
Après, à vous de faire la part des choses pour distinguer la réalité des apparences, et ne plus trop compter sur les médias, qui selon mon humble avis sont de plus en plus influencés ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: [Newspaper] Le quotidien des soadiens   [Newspaper] Le quotidien des soadiens - Page 17 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Newspaper] Le quotidien des soadiens
Revenir en haut 
Page 17 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 26 ... 36  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Systemofadown .be .fr .eu :: Déblatération :: Général-
Sauter vers: