Communauté francophone des fans de System Of A Down : France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Canada, etc
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 [Débat du Soir] 8ème édition !

Aller en bas 
AuteurMessage
Jo'
Maître Capello Déchu
Jo'

Masculin Nombre de messages : 6949
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 16/05/2005

[Débat du Soir] 8ème édition ! Empty
MessageSujet: [Débat du Soir] 8ème édition !   [Débat du Soir] 8ème édition ! EmptyMer 12 Mar - 21:14

Pour cette 8ème édition des "Débats du Soir", je vous propose un extrait des Chants de maldoror, de Lautréamont, que j'ai lu ce matin-même et qui m'a plu.

Citation :
Vieil Océan, tu es le symbole de l'identité : toujours égal à toi-même. Tu ne varies pas d'une manière essentielle, et si tes vagues sont quelque part en furie, plus loin, dans quelque autre zone, elles sont dans le calme le plus complet. Tu n'es pas comme l'homme, qui s'arrête dans la rue pour voir deux bouledogues s'empoigner au cou, mais qui ne s'arrête pas quand un enterrement passe; qui est ce matin accessible et ce soir de mauvaise humeur; qui rit aujourd'hui et pleure demain. Je te salue, vieil Océan !
Lautréamont, Les Chants de Maldoror, Chant Premier


Le narrateur a une opinion négative de l'homme, mais pensez-vous que ce qu'il dénonce soit essentiellement un mal ? Que pensez vous des conclusions sur la nature de l'homme induites par cet extrait ? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soad-fr.com
Jo'
Maître Capello Déchu
Jo'

Masculin Nombre de messages : 6949
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 16/05/2005

[Débat du Soir] 8ème édition ! Empty
MessageSujet: Re: [Débat du Soir] 8ème édition !   [Débat du Soir] 8ème édition ! EmptyJeu 20 Mar - 22:01

Citation :
Vieil Océan, tu es le symbole de l'identité : toujours égal à toi-même. Tu ne varies pas d'une manière essentielle, et si tes vagues sont quelque part en furie, plus loin, dans quelque autre zone, elles sont dans le calme le plus complet. Tu n'es pas comme l'homme, qui s'arrête dans la rue pour voir deux bouledogues s'empoigner au cou, mais qui ne s'arrête pas quand un enterrement passe; qui est ce matin accessible et ce soir de mauvaise humeur; qui rit aujourd'hui et pleure demain. Je te salue, vieil Océan !

Bon, bah je me lance ^^

Ce qui m'a plus dans cette citation, c'est la comparaison entre le combat de chiens et l'enterrement ... Il est vrai qu'un homme, de nos jours, s'enquiert peu de la mort d'un inconnu, alors même qu'elle passe sous ses yeux sous forme de cortège funèbre. Alors que oui, l'homme va s'arrêter lors du combat, pour le spectacle, pour voir la mort en action en tant que "devenant", non pas comme résultat, non pas comme "devenue". Je pense que l'auteur a utilisé les chiens car un combat de chien peut être un combat à mort, alors qu'un combat entre hommes, moins (je veux dire dans la rue quoi !).
Et c'est assez contradictoire en soi, de regarder les animaux se tuer, et de se moquer de la mort d'un homme. Bon, après, il est vrai que la mort comme advenue, donc quand "l'enterrement passe", on ne peut plus rien y faire, alors qu'un combat, on peut toujours intervenir. Mais lors d'un combat entre hommes ce coup-ci. Je doute qu'un combat de chiens (sauf si notre chien en fait parti), quelqu'un aille s'interposer. Mais ce serait plus par peur que par envie de spectacle.

Mais la comparaison est belle et soulève tout de même quelque chose je pense, démontre l'inconstance de l'homme (qu'on voit aussi dans la comparaison avec l'Océan et dans les autres phrases de la citation). Mais cette inconstance, c'est aussi ce qui fait l'homme. Si l'homme était toujours identique, semblable à lui-même, et sans aucune variation, OK on aurait évité des guerres, mais on serait aussi sûrement passé à côté de plusieurs choses et innovations. L'inconstance c'est ce qui fait l'originalité. L'auteur se plaint de l'inconstance de l'homme, mais si l'homme était constant, je suis sûr que beaucoup se seraient plaint du caractère fade et limpide de l'homme ^^ Oui, l'homme change, pour le meilleur comme pour le pire ... Donc il faut savoir faire avec le pire pour voir le meilleur, voyons les choses comme ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soad-fr.com
 
[Débat du Soir] 8ème édition !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ZE TREMPLIN 8ème édition - MJC de Chaville/ La Salamandre
» [Réédition] DEATH “Early Demos 1983–1987
» TF1 CE SOIR
» [Réédition] Mutiilation
» Pari(s) Roller le vendredi soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Systemofadown .be .fr .eu :: Déblatération :: Général-
Sauter vers: