Communauté francophone des fans de System Of A Down : France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Canada, etc
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Album ] Chinese Democracy .. (guns 'n' roses)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Italianshadow
Lécheur de testicules


Nombre de messages : 1270
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: [Album ] Chinese Democracy .. (guns 'n' roses)   Mer 27 Jan - 17:04

Un bon article sur les Guns et Axl :

Citation :


Ce soir au Centre Bell, Guns N' Roses offrira son premier concert à Montréal depuis l'émeute du 8 août 1992. Enfin, ce qu'il reste de Guns N' Roses. Gourous, «cocufiage» enregistré et réclusion: récit éclair de l'implosion du groupe par son noyau, Axl Rose.

«Le premier souvenir conscient de mon enfance, c'est moi qui pensais avoir déjà été ici avant, et qui tenais un fusil-jouet dans ma main. Je savais que c'était un fusil-jouet, mais je ne savais pas pourquoi je le savais», racontait Axl Rose en 1992 à Rolling Stone.

C'était quelques mois avant l'émeute montréalaise. Dans cette même interview, le chanteur maniaco-dépressif précisait que grâce à la thérapie par régression, il déterrait ses souvenirs «inconscients». En gestation dans l'utérus de sa mère, il détestait déjà son père. «Quand je suis né, je voulais que l'enfoiré meure», dit-il.

Grâce à cette thérapie ésotérique, ses souvenirs précèdent même sa conception. Rose croit que dans une autre vie, ses ex étaient des soeurs, et qu'elles complotaient contre lui. Une d'elles aurait aussi déjà été une Indienne qui a tué son bébé. Il pense aussi, entre autres, être habité par l'esprit de John Bonham, feu batteur de Led Zeppelin. Ces infos ne viennent pas du National Enquirer, mais plutôt de témoignages offerts en cour par son ex, Erin Everly, fille de la moitié des Everly Brothers.

Plus on lit sur Axl, moins on est surpris par les concerts virés en émeute (Montréal, mais aussi Saint-Louis, d'autres échauffourées à voir sur YouTube). On n'est pas surpris non plus par la valse des citations à comparaître, le démembrement du groupe et la farce du plus récent CD, Chinese Democracy.

«Signe ici»

De la formation originale de Guns, il ne reste qu'Axl Rose (plus le claviériste Dizzy Reed, actif depuis 1990). S'il faut situer la mort symbolique du groupe, on peut remonter à l'époque de Use Your Illusion, vers 1991. La date varie selon les versions, mais une chose est certaine: Rose demande alors à ses comparses de lui céder les droits du nom du groupe. Chacun signe.

Le passé ne justifiait pourtant pas cette confiance. Les feux rouges abondaient. Une anecdote parmi tant d'autres: l'enregistrement du premier disque, Appetite for Destruction. Adriana Smith, une stripteaseuse de 19 ans, apprend qu'elle est cocufiée par son copain, le batteur Steven Adler. Elle planifie alors une vengeance. Axl accepte de copuler avec elle dans le studio, sous les micros soigneusement placés par l'ingénieur de son, Vic Deyglio. Ses gémissements sont ajoutés au mixage de Rocket Queen. Adler, héroïnomane parmi les héroïnomanes, sera renvoyé plus tard.

Avec le temps, Rose devient véritablement étrange. Il se rend en Arizona à Sedona, capitale des vortex et des illuminations nouvel-âgeuses. C'est là qu'il rencontre Sharon Maynard, patronne du centre Arcos Cielos. Grâce au gourou, il se «souviendra» que son père biologique l'a violé quand il avait 1 an. Selon son propre témoignage en cour (lors d'une autre affaire de violence conjugale), il aurait brûlé 72 000 $ pour une seule séance d'exorcisme.

Rose consulte aussi une psy nommée Suzzy London, qui joue d'ailleurs son propre rôle dans la vidéo de Don't Cry.

Tom Zutaut de Geffen raconte que lors de la tournée de 1992 avec Metallica, chaque employé avait dû fournir une photo. Maynard devait tout approuver. Elle déconseillait même certaines salles ou dates, selon les flux gravitationnels.

Axelocentrisme

Dans le DVD de Metallica qui documente cette méga-tournée, on voit son chanteur rire de tout ce qu'Axl Rose exige pour sa loge privée. Slash se bidonne en écoutant l'énumération.

Quatre ans plus tard, le bassiste Duff McKagan, le batteur Matt Sorum, le guitariste Gilby Clarke ainsi que Slash sont partis ou ont été renvoyés de Guns N' Roses. Les versions diffèrent et il manque d'espace et d'information pour raconter ici toute l'histoire. Mais il apparaît certain que les excentricités de Rose ont grandement contribué au démembrement du groupe.

Désormais seul aux commandes, Rose s'est complètement enlisé dans Chinese Democracy. Il a commencé le travail à 30 ans. Il l'a terminé en 2008, à l'âge de 46 ans. Seize longues années, passées en bonne partie dans son manoir de Latigo Canyon à Malibu Beach ou dans un studio aux portes tournantes.

La liste de collaborateurs renvoyés ou démissionnaires est impressionnante. Elle comprend Moby et d'anciens membres de NIN, Pearl Jam, Jane's Addiction, Ozzy Osbourne, Queen, The Vandals ou encore The Replacements. Selon le New York Times, trois années avant sa parution, Chinese Democracy avait déjà coûté 13 millions.

Guns N' Roses est aujourd'hui composé de Frank Ferrer, Tommy Stinson, Richard Fortus, Ron Thal, Chris Pitman, DJ Ashba et le claviériste Dizzy Reed. Des membres d'un univers axelocentrique, autour duquel tout doit graviter.

Mais il y a un risque à se refermer sur soi. On peut finir par ne plus rien voir. Reste-t-il encore un peu de lumière créatrice dans Axl Rose, ou s'est-il déjà consumé comme une naine blanche? Ce soir, on se croisera les doigts.


Sinon je n'ai pas aimé Chinese Democracy, je le trouve trop mou malheureusement, je ne retrouve pas la dynamique et la pêche que me donner leurs premières musiques dès la première écoute...

J'ai écouté plusieurs fois l'album et il y en a deux que j'adore cependant : Chinese Democracy et Shalker's Revenge. On peut rajouter Better mais c'est tout.

Je compte bien aller les voir en concert et même si les musiques du dernier album sont jouées ça ne me dérange pas tant que les grands chef d'oeuvres sont joués comme au bon vieux temps.

Si tu veux la setlist de leur dernier concert histoire de voir quelel musique ils jouent :

# Chinese Democracy
# Welcome to the jungle
# It's so easy
# Mr. brownstone
# Sorry
# Better
Richard solo
# Live and let die
# If the world
Dizzy solo
# Street of dreams
# Scraped
# Rocket Queen
D.J. Ashba solo
# Sweet Child O' Mine
Band jam
Axl piano solo (Asshole song)
# November Rain
Ron solo
# You could be mine
# Knockin' on heaven's door
# Shackler's revenge
# Patience
# Nightrain
- Rappel -
# Madagascar
# This I love
# Paradise city
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stoof
Petit merdeux
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Age : 26
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: [Album ] Chinese Democracy .. (guns 'n' roses)   Mer 27 Jan - 19:15

xav a écrit:
Qui peux ne pas aimer ?..

Pour tous les amateurs de rock je pense que les Guns regroupent à peu près tous les principaux critères : des riffs excellents, des solos magnifiques, une voix exceptionnelle, des lignes de basses sympa, une batterie très calée, de très belle mélodies et un clavier qui rajoute un côté blue très sympa, il manque franchement pas grand chose ^^




Perso GNR j'accroche vraiment pas, j'aime vraiment pas la voix, le style, et la façon d'être d'Axl.

_________________
Very few will survive this age of elimination, economic devastation, ecological complete annihilation. Yet, we are here, it is our choice, it is our place, it is our home, it is our own stupidity that leads us into war. It is our own ignorance that allows our leaders to go to war over oil, over religion. It is us, we are the reason for death, we are the reason for the end of the world, we are the reason for all this ignorance and stupidity.

Serj Tankian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vizafrance.fr
Kirky
Bigger than yours
avatar

Masculin Nombre de messages : 834
Age : 31
Localisation : Pont Saint Esprit
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: [Album ] Chinese Democracy .. (guns 'n' roses)   Mer 27 Jan - 22:39

Citation :
évidement ça fait le buzz sauf que ça a été démenti cette histoire...

Nan mais même si AXL est un gros dingo, le management, la sécurité de la salle et le promoteur ont démenti...

et la source à l'origine de ça c'est TMZ, site de paparazzi, c'est comme si Closer parlait de James en tant que batteur de METALLICA quoi...

Source un pote du WD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Péo
Le Modo d'Amérique
avatar

Masculin Nombre de messages : 2055
Age : 25
Localisation : Québec
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: [Album ] Chinese Democracy .. (guns 'n' roses)   Jeu 28 Jan - 3:58

Apparemment le concert de GNR à Montréal ce soir a commencé avec plus d'une heure de retard! Décidément ils veulent pas se faire apprécier au Québec, après l'émeute de la dernière fois ils devraient pas trop faire chier le public^^

_________________
«Dire des idioties, de nos jours où tout le monde réfléchit profondément, c'est le seul moyen de prouver qu'on a une pensée libre et indépendante...» - Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vyuuse
Jamais content
avatar

Masculin Nombre de messages : 4589
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: [Album ] Chinese Democracy .. (guns 'n' roses)   Jeu 28 Jan - 6:32

Il me semble que c'est une habitude chez eux, d'après ce que j'ai pu entendre sur leur dernier passage à Bercy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jenaipasdesite.com
Italianshadow
Lécheur de testicules
avatar

Masculin Nombre de messages : 1270
Age : 25
Localisation : 78
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: [Album ] Chinese Democracy .. (guns 'n' roses)   Dim 7 Fév - 17:36

Voila une review de leur show au Quebec ...

( Axl ne semble pas vouloir changer ses vieilles habitudes ... )


Citation :
Guns N’Roses : l’ombre du passé

Axl Rose

On le sait, la ponctualité n’est pas le fort d’Axl Rose. On sait aussi que durant la présente tournée, Guns N’Roses offre environ trois heures de show. La question n’est donc pas «est-ce que l’excentrique chanteur nous fera attendre?», mais plutôt «est-ce que l’attente vaudra le coup?» Qu’à moitié dans le cas de la performance de lundi, au Colisée.
Il faut être un fan patient, maso ou sacrément fidèle pour pouvoir apprécier Guns N’Roses en spectacle. Officiellement, la formation américaine était attendue pour 21h20; officieusement, pour 22h20. Alors à partir de 22h45, la foule a commencé à crier et à faire la vague. En vain. À 23h05, les huées ont commencé. Les 6500 spectateurs auront dû prendre leur mal en patience une autre dizaine de minutes.
6500 fans, c’est 2500 de moins qu’au précédent passage du band, il y a trois ans. Ça se voyait au parterre, rempli environ au quart. Visiblement, l’album Chinese Democracy, qui a pris 14 ans à naître, a déçu. Et les caprices d’Axl ne sont pas sans conséquence…

Début laborieux

Le groupe a fait son entrée sur le thème de Star Wars pour se lancer dans une Chinese Democracy ponctuée d’effets pyrotechniques. Chapeau noir vissé sur la tête, chemise blanche déboutonnée jusqu’au milieu du ventre, jeans délavés et effilochés et micro à tête rouge à la main, Axl Rose semblait gonflé à bloc. Il bougeait bien et, à son habitude, courait d’un bout à l’autre de la scène, battait la mesure la patte en l’air, se déhanchait derrière son pied de micro. Sa voix nasillarde n’affichait toutefois pas sa souplesse des beaux jours lorsqu’il hurlait dans les aiguës. Et Dieu sait qu’il y en a, des aiguës dans le répertoire de Guns… En début de représentation, c’en était carrément gênant: on avait presque du mal à reconnaître Welcome To The Jungle. Il y aura eu des améliorations en cours de route, sans qu’on atteigne la perfection: le passé glorieux du groupe portait ombrage à ce qu’il est devenu, soit un projet solo, mené avec des excès de grandiloquence.
Il n’y avait pas que la voix du leader qui était discutable en début de show. Son armée de musiciens ne semblait pas tellement motivée. Il aura fallu un certain temps aux guitaristes Richard Fortus, Ron “Bumblefoot” Thal et DJ Ashba, aux claviéristes Dizzy Reed et Chris Pitman, au batteur Frank Ferrer et au bassiste Tommy Stinson à se mettre dans le bain. Sans doute savaient-ils qu’ils auraient une longue soirée pour se reprendre, de même qu’amplement d’effets pyrotechniques et projections sur trois grands écrans pour distraire les fans.
Des hauts et des bas

C’est à un show en dents de scie qu’on a eu droit, où chaque moment fort avait pour contrepoids un passage faible. Certes, on sentait que l’équipe était compétente, en particulier Ferrer à la batterie et le nouveau venu DJ Ashba à la six cordes, mais ça ne levait qu’à moitié parce qu’il y avait beaucoup de temps morts entre les pièces, parce que la séquence des chansons était discutable et parce que le leader abandonnait régulièrement la scène. Le rouquin était en effet régulièrement en coulisses, soit pour se désaltérer ou changer sa tenue vestimentaire, laissant un vide derrière lui.
Difficile de savoir si ça lui tentait, à Axl, d’être là. Hormis un «merci beaucoup» en français et quelques présentations de musiciens, il aura été peu bavard. Avant de laisser la place à l’un de ses claviéristes, il a quitté la scène en lançant son micro derrière lui… Et quand l’un de ses musiciens a commencé à jammer une reprise d’Another Brick In The Wall part 2, il a subitement cessé de chanter pour embarquer sur une November Rain fort solide. Les ballades lui ont d’ailleurs réussi: Knockin’ on Heaven’s Door était impeccable et bien sentie – un des meilleurs moments de la soirée. On ne peut pas en dire autant des titres de Chinese Democracy. Délestés d’une partie de leurs suffocants arrangements, ils sonnaient mieux que sur disque, mais faisaient pâle figure aux côtés du vieux matériel. Les classiques, quant à eux, ont fait mouche, comme Sweet Child O’Mine, Rocket Queen -durant laquelle le chanteur a pris une banderole d’un fan se décrivant comme sa Rocket Queen-, Night Train ou l’incontournable Paradise City, en ultime rappel. Elle était à la hauteur celle-là, avec sa série de pétards et, une fois terminée, la distribution de shooters aux fans.
En somme, un spectacle généreux ou longuet, c’est selon. Tellement, que bien des spectateurs n’ont pas eu le courage de rester jusqu’à la toute fin. À vrai dire, on en aurait pris moins, dans une formule resserrée. Car même si Axl est désormais seul maître à bord et qu’il n’a plus sa bande des beaux jours, il a quand même des gars de talent avec lui, qui peuvent permettre à ses chansons de prendre leur envol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Album ] Chinese Democracy .. (guns 'n' roses)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Album ] Chinese Democracy .. (guns 'n' roses)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Systemofadown .be .fr .eu :: Musique :: La musique en général-
Sauter vers: